Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. OK

Auto entrepreneur : Ce qui change en 2018

En 2016 nous vous donnions toutes les informations nécessaires pour devenir auto entrepreneur et donc indépendant. Aujourd’hui, en 2018, il est temps de mettre à jour cet article et d’actualiser ces données. En deux ans nous avons connu un nouveau gouvernement, une nouvelle législation, de nouvelles réformes… faisant ainsi évoluer l’accès au statut et son application. Découvrons ensemble ici, ce qui a changé pour l’auto-entrepreneur.

 

Rappel : Qu’est ce que le statut d’auto entrepreneur ?

Le régime de l’auto-entrepreneur, renommer par le précédent gouvernement « Micro-entrepreneur « , est un statut d’entreprise individuelle simplifié. Ouvert à tous, il permet d’exercer une activité professionnelle aussi bien à titre exclusif que complémentaire (étudiant, salarié, retraité, fonctionnaire…). Pour y accéder, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Être majeur ou mineur émancipé
  • Ne pas déjà être travailleur non salarié
  • Avoir une adresse en France
  • Pour les ressortissants hors Union Européenne, être titulaire d’une carte de séjour temporaire autorisant l’ouverture d’une auto-entreprise en France.

Une fois sous ce statut, l’auto-entrepreneur bénéficie d’une déclaration et d’un paiement simplifié des cotisations et contributions sociales ainsi qu’une déclaration et un paiement simplifié de l’impôt sur le revenu.

 

Qu’est-ce qui change en 2018 pour les auto entrepreneurs ?

Baisse des taux de cotisation :

Les taux de cotisation des auto-entrepreneurs sont en baisse de 0,3 point pour la vente et de 0,7 pour le service. En effet, selon Edouard Philippe, la réforme de la CSG devrait entraîner une légère baisse des taux de cotisation du statut d’auto-entrepreneur. Voici les nouveaux taux de cotisation 2018 :

  • Taux de cotisation pour les activités de vente de marchandises, objets, fournitures, denrées à emporter ou à consommer sur place et fourniture de logement : 13,915%
  • Taux de cotisation pour les autres prestations de services artisanales : 24,48%
  • Taux de cotisation pour les autres prestations de services commerciales et location de locaux d’habitation meublés : 24,044%
  • Taux de cotisation pour les professions libérales relevant de la Sécurité Sociale des Indépendants au titre de l’assurance vieillesse : 24,5%
  • Taux de cotisation pour les professions libérales relevant de la CIPAV au titre de l’assurance vieillesse : 24,4%

Les taux d’exonération de cotisation de l’ACCRE :

Les taux d’exonération de cotisation de l’ACCRE, réduction des cotisations sociales  sur 4 années,  sont également en baisse, les voici pour la 4ème année  :

  • Taux de l’ACCRE pour la vente de marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place et fourniture de logement : 12,8%
  • Taux de l’ACCRE pour les autres prestations de services artisanales : 22%
  • Taux de l’ACCRE pour les autres prestations de services commerciales : 22%
  • Taux de l’ACCRE pour les professions libérales relevant du RSI au titre de l’assurance vieillesse : 22%
  • Taux de l’ACCRE pour les professions libérales relevant de la CIPAV au titre de l’assurance vieillesse : 22%

Les seuils de chiffre d’affaires auto entrepreneur :

Ce plafond détermine la limite annuelle dans laquelle l’auto-entrepreneur peut bénéficier des avantages du régime micro-fiscal. Il est exprimé hors taxes et doit être ajusté au prorata temporise de la création de l’entreprise.

Les seuils du régime de l’auto-entrepreneur vont changer en 2018. Ainsi, ils s’élèveront à :

  • 170 000€ pour la vente de marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place et fourniture de logement
  • 70 000€ pour les prestations artisanales, prestations de services commerciales et locations de locaux d’habitation meublés, professions libérales relevant du RSI au titre de l’assurance vieillesse et professions libérales relevant de la CIPAV au titre de l’assurance vieillesse.

La gestion de la TVA pour les autoentrepreneurs :

Les plafonds de CA augmentent mais ceux concernant la TAV ont peu évolué :
Au-delà des seuils de tolérance 35.200€ et 91000€, selon le régime, l’autoentrepreneur devra collecter la TVA.
Une disposition qui pose de nombreuses questions, dont voici un court extrait :

  • TVA sur les Débits ou sur les Encaissements
  • Modifications des factures en cause la notification « TVA non applicable, article293 du code des impôts »
  • – Expliquer à ses clients une hausse soudaine de 20%, surtout s’ils sont des particuliers.
  • Comptabilité plus complexe et déclarations de TVA

L’imposition pour le statut d’auto entrepreneur :

Le chiffre d’affaires de l’auto entrepreneur, n’ayant pas souscrit à l’impôt libératoire, est soumis à un abattement forfaitaire déterminé par l’administration fiscale en fonction du secteur d’activité. Cet abattement forfaitaire est de :

  • 71% du chiffre d’affaires pour les activités d’achat revente ou de fourniture de logement
  • 50% du chiffre d’affaires pour les autres activités relevant des BIC
  • 34% du chiffre d’affaires pour les BNC

Créez ou Confortez votre Autoentreprise avec AMEXPERT :

Adhérer au statut d’auto-entrepreneur peut parfois faire peur ou freiner certains d’entre vous. En effet, même s’il s’agit d’un régime simplifié, la gestion d’une entreprise reste fastidieuse et demande beaucoup d’attention.

Chez AMEXPERT, nous vous accompagnons dans cette démarche à travers un projet entrepreneurial innovant et prometteur. Nous serons à vos côtés pour vous conseiller, vous guider et vous fournir tous les éléments nécessaires au développement de votre activité.

En effet, nous proposons à nos clients des Constats d’Habitat afin de remplacer la démarche d’états des lieux, source de conflits. Ainsi, nous formons et déliverons une certification à tous les intervenants qui nous rejoignent.

Vous souhaitez changer de statut professionnel et développer votre autoentreprise sur un marché à fort potentiel en disposant des outils et de l’expérience du groupe Amexpert ? Vous souhaitez nous rejoindre !

 

Consulter nos offres ici

Pour en savoir plus sur l’actualité du statut d’auto entrepreneur en 2018, nous vous invitons à consulter le site suivant : https://www.portail-autoentrepreneur.fr/actualites/changements-auto-entrepreneur-2018

 

Documents à télécharger

  • AUTO-ENTREPRENEURS : Tout-savoir sur les dispositions 2019 vous concernant

    Nous avons recensé les principales informations concernées par les évolutions apportées par le gouvernement au statut d’Auto-entrepreneur.

A découvrir également