Auto-entrepreneur en 2021 : quels changements pour cette année ?

Publié le

Vous souhaitez faire partie du réseau Amexpert en créant votre auto-entreprise ? Ou vous êtes déjà auto-entrepreneur en état des lieux ? Découvrez à travers cet article toutes les actualités à connaître pour votre auto-entreprise en 2021. Amexpert, réseau d’expertise en constat d’habitat et en état des lieux, vous accompagne. Ne ratez rien des changements du statut d’auto-entrepreneur en 2021 !

Aides face à la crise sanitaire, formalités de création, mesure fiscales et sociales sont au rendez-vous. Tout ce qu’il y a à savoir pour votre micro-entreprise en 2021 vous est dévoilé dans cet article.

Être auto-entrepreneurs en 2021 : Les aides face à la crise sanitaire

Vous n’êtes pas sans savoir que la crise sanitaire, liée à la pandémie actuelle, a fortement impacté l’activité de bon nombre d’auto-entrepreneurs en 2021. Bien heureusement, l’activité immobilière locative tire son épingle du jeu ! C’est donc le moment idéal de devenir auto-entrepreneur en état des lieux pour bénéficier du pic de l’activité locative et à la fois des mesures de soutien face à la crise. Découvrons alors ensemble quelles sont les aides actuelles, face à la situation sanitaire en France, pour les auto-entrepreneurs.

Prolongation des fonds de solidarité des micro-entrepreneurs en 2021

Née du premier confinement en France, le fond de solidarité est une aide exceptionnelle. Elle a pour but de compenser la perte de chiffre d’affaires des entreprises touchées par la crise. Les auto-entrepreneurs font donc partie des statuts auxquels cette aide est destinée, bien que les conditions pour y être éligible ont maintes fois évoluées. Bonne nouvelle, cette aide est toujours en vigueur pour les auto-entrepreneurs en 2021. Nous vous invitons d’ailleurs à en bénéficier, en vous rendant sur le site de Légifrance pour vérifier votre éligibilité.

Exonérations de cotisations pour les auto-entrepreneurs en 2021

Depuis fin 2020, une exonération des cotisations a été mise en place pour les auto-entreprises. Cette aide était donc un soutien aux professionnels des secteurs les plus touchés par la crise actuelle. L’exonération de cotisation d’auto-entrepreneur en 2021 a été maintenue. Le but était alors de réduire le montant des taux de cotisations pour les auto-entrepreneurs en 2021 en baissant la base de calcul. Pour les activités, relevant des secteurs S1 et S1bis, dont le chiffre d’affaires a baissé d’au moins 50% en fin 2020 : les auto-entreprises ont alors bénéficié de cette aide.


Nous vous invitons, de fait, à rester vigilant en cette année 2021 si ce dispositif est maintenu en prévision de 2022.

Être auto-entrepreneur en 2021 : les différentes mesures

Hors contexte sanitaire, de nombreux changements ont eu lieu cette année. Notamment pour la création de votre statut d’auto-entrepreneur en état des lieux. Tenez-vous à jours sur les actualités pour votre micro-entreprise du réseau Amexpert. Découvrez également les évolutions des mesures fiscales et sociales.

Les formalités de création et de gestion

En 2021, la tendance est à la simplification concernant votre micro-entreprise. En effet, le site de l’URSSAF dédié à votre création d’auto-entreprise simplifie son parcours ! Vous souhaitez créer votre micro-entreprise en état des lieux et rejoindre le réseau Amexpert ? Il vous suffira, désormais, de créer préalablement votre compte sur le site “autoentrepreneur” de l’URSSAF. Un espace en ligne vous permettra ensuite d’accéder au Centre de Formalités des Entreprises dédié pour y faire votre demande d’Aide à la Création ou Reprise d’une Entreprise (ACRE). D’autres services sont dorénavant disponibles sur ce site, ou sur l’application mobile du même nom.

    Découvrez-y donc 4 services pour votre micro-entreprise en 2021 :

  • Une messagerie sécurisée pour échanger ou questionner l’URSSAF.
  • Des formulaires de déclaration, pour vos chiffres d’affaires ou payer vos cotisations et charges.
  • L’historique de vos déclarations, consultables depuis n’importe quel appareil.
  • Toutes vos attestations et justificatifs téléchargeables.

Comme annoncé précédemment, différentes mesures sociales entrent en compte en cette année 2021. Découvrons tout de suite leur impact pour votre micro-entreprise du réseau Amexpert.

Enfin, pour votre déclaration à l’URSAFF, vous avez la possibilité de faire remplir cette dernière par un mandataire. Celui-ci pourra alors faire votre déclaration à votre place et suivre l’évolution du dossier. Cette option vous évitera ainsi d’être déclaré, à tort, comme une agence immobilière ou d’autres erreurs.

Les différentes mesures sociales en 2021

Trois mesures sociales sont à connaître pour votre auto-entreprise en cette année 2021. Allongement du congé paternité, aides aux logements et droits à la retraite sont au programme ! Amexpert a condensé pour vous ces informations, pour que vous ne manquiez rien de l’actualité pour votre micro-entreprise.

    Quelles mesures sociales sont à connaître en micro-entreprise pour 2021 ?

  • Le congé paternité est allongé pour les indépendants.
  • C’est acté, en 2021 la loi de financement de la sécurité sociale prévoit l’allongement du congé paternité. Et cela vaut même pour les indépendants, comme les auto-entrepreneurs ! À partir du mois de Juillet de 2021, votre congé paternité sera désormais de 25 jours au lieu de 11. Vous attendez des jumeaux ? Ou même des triplés ? Vous aurez donc droit à une semaine supplémentaire de congés.

  • Les Aides Personnalisées au Logement (APL) évoluent.
  • Le système d’APL évolue pour les micro-entrepreneurs ! Si vous avez déclaré votre activité avant le 2 Janvier 2019, vous devez désormais déclarer vos ressources une seule fois par an pour évaluer votre éligibilité et votre taux d’APL. Si cette déclaration a été faite après cette période, votre chiffre d’affaires mensuel ou celui des 12 derniers mois est à déclarer. Vous devrez ensuite l’actualiser tous les trimestres avec le détail de vos recettes mensuelles. De plus, peu importe votre date de déclaration d’activité, vous devez maintenant déclarer une fois par an les pensions alimentaires que vous recevez ou versez.

  • Des évolutions concernant le droit à la retraite.
  • Vous êtes un indépendant dont l’activité relève de la CIPAV ? Votre droit à la retraite évolue en 2021. Désormais, les professions libérales relevant de la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse (CIPAV) vont voir leur chiffre d’affaires annuel augmenter afin de valider leurs trimestres de retraite.

Ce n’est pas tout ! Des mesures fiscales sont également au programme des actualités de la micro-entreprise. Ces mesures pourront vous être bien utiles, ne les manquez pas et découvrons-les tout de suite.

Les mesures fiscales : qu’est-ce qui a changé en 2021 ?

Deux actualités majeures sont à observer en cette année 2021. La première concerne les micro-entrepreneurs qui ont opté pour le Versement Fiscal Libératoire (VFL). La seconde traite de l’exonération de la cotisation foncière des entreprises. Il ne fallait absolument pas manquer ces informations importantes cette année !

    Découvrez ce qui change en 2021 en termes de fiscalité pour votre auto-entreprise :

  • Pour les auto-entrepreneurs qui ont opté pour le VFL :
  • Des exonérations sociales avaient été d’ores et déjà accordées aux micro-entreprises. Ces exonérations avaient pour objectif d’assurer l’imposition des montants non déclarés. En 2021, la loi des finances a donc tiré certaines conséquences de ces mesures. À compter de cette année, une déclaration et un recouvrement du prélèvement forfaitaire libératoire de l’impôt sur le revenu est à prévoir. Ainsi, les montants des chiffres d’affaires déduits (par mois ou par trimestre) seront reportés pour vos déclarations de revenus, de 2020 déposées en 2021 ou de l’année suivante (2021 pour 2022).

  • Exonération de la CFE (cotisation foncière des entreprises) :
  • Vous avez prévu une création de bâtiment ou une extension d’établissement pour votre micro-entreprise en 2021 ? Nous avons une bonne nouvelle pour vous ! Cette année, la loi des finances crée une exonération optionnelle de la CFE. Cet affranchissement de la cotisation foncière des entreprises sera valable pour une durée de 3 ans. Et si votre auto-entreprise n’est créée qu’en 2021, l’exonération de la CFE est automatiquement mise en place pendant cette année. Adressez votre demande d’exonération, au service des impôts dont vous dépendez, avant le 1er Mai de l’année suivant votre création ou extension d’infrastructure pour en bénéficier !

Créez votre micro-entreprise et rejoignez le réseau Amexpert !

Vous souhaitez rejoindre un réseau d’état des lieux en tant qu’auto-entrepreneur ? Amexpert recrute ! Découvrez toutes les opportunités de carrières qui s’ouvrent à vous dans le domaine du constat d’habitat en état des lieux. Nous vous accompagnons pour la création de votre auto-entreprise en 2021 ! Vous bénéficierez d’une formation complète pour devenir un véritable expert et prestataire reconnu à l’image du réseau Amexpert. Vous apprendrez à avoir l’exigence requise pour établir un état des lieux infaillible et réussi. Contactez-nous dès maintenant pour échanger sur votre projet !

Documents à télécharger

  • AUTO-ENTREPRENEURS : Tout-savoir sur les dispositions 2019 vous concernant

    Nous avons recensé les principales informations concernées par les évolutions apportées par le gouvernement au statut d’Auto-entrepreneur.

A découvrir également

Nous utilisons des cookies
Nous pouvons les placer pour analyser les données de nos visiteurs, améliorer notre site Web, afficher un contenu personnalisé et vous faire vivre une expérience inoubliable. Pour plus d'informations sur les cookies que nous utilisons, ouvrez les paramètres.
Technique
Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement de notre site Web et ne peuvent pas être désactivés dans notre système.
Audience
Nous utilisons ces cookies pour fournir des informations statistiques sur notre site Web. Elles sont utilisées pour mesurer et améliorer les audiences.