Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. OK

Quels sont les avantages du statut d’auto-entrepreneur ?

Avez-vous déjà envisagé de devenir auto-entrepreneur ? Vous n’avez jamais franchi le pas, par peur des risques que cela peut engendrer ? Le statut auto-entrepreneur est un régime spécifique au sein de la forme juridique des entreprises individuelles. Ce statut créé en 2008, a déjà été adopté par beaucoup de Français, en effet il s’agit du statut le plus simple pour créer une entreprise. Le but de cet article sera donc de vous donner les informations importantes concernant ce statut, mais aussi de vous délivrer les avantages qui y sont liés. Dans cet article, vous retrouverez tous les avantages de l’auto entreprenariat et quelques conseils.

 

Qu’est-ce que le statut d’auto-entrepreneur ?

L’auto-entrepreneur est une personne physique qui a créé une micro-entreprise sous le statut d’auto-entrepreneur. Permettant de faciliter l’accès au travail indépendant, ce statut se définit par une déclaration simple, rapide et des démarches administratives simplifiées. Ainsi, l’auto-entrepreneur peut établir sa déclaration d’activité en ligne et les impôts et charges sociales dépendent de son chiffre d’affaires.

 

Quels sont les avantages majeurs de ce statut ?

Un des principaux avantages est la transparence et prévisibilité des charges sociales. Un simple calcul est appliqué au chiffre d’affaires, de plus l’auto-entrepreneur peut payer ses charges sociales au fur et à mesure de ses encaissements de chiffres d’affaires, par une déclaration mensuelle ou trimestrielle.

La comptabilité de l’entreprise est également fortement allégée. Une seule obligation réside : le suivi du chiffre d’affaires qui doit être fait sur un cahier ou un document informatique qui sera adapté. Un auto-entrepreneur n’a en aucun cas besoin d’embaucher un comptable pour gérer sa comptabilité. Un autre avantage du régime de l’auto-entrepreneur est la TVA à laquelle il n’est pas soumis, en effet le régime de la micro-entreprise en est exonéré. Aussi, même si ce n’est pas une obligation, il est tout de même possible d’embaucher sous ce statut.

Enfin, c’est un régime assez libre puisqu’il permet d’exercer différentes activités en parallèle. Dans ce cas, il faut déclarer une activité principale et d’éventuelles activités secondaires en complétant le formulaire de modification P2-P4 et de le déposer auprès du centre de formalités des entreprises, par internet en cliquant sur ce lien ici.

Pour finir, il faut savoir que les démarches de création sont simples et très peu coûteuses pour obtenir le statut d’auto-entrepreneur nous allons l’aborder dans la partie qui vient juste en dessous !

Vous pouvez également profitez de différentes aides de l’état afin d’aider d’aider au financement de votre projet votre projet d’auto entrepreneur. Obtenez des informations complémentaires directement en cliquant sur ce lien ici.

 

Comment devenir auto entrepreneur ?

Comme expliqué précédemment, le statut d’auto-entrepreneur est facilement accessible avec des démarches simplifiées. Ce statut est ouvert à tous dans la limite où le chiffre d’affaires ne doit pas dépasser le seuil de 170 000 € pour l’activité d’achat revente, la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux et 70 000€ pour les prestations de services relevant de la catégorie des BIC et professions libérales de la catégorie des BNC.

Pour cela, il faut effectuer une déclaration via le  formulaire (PO AE). Cependant, il est important de prêter attention à la réglementation possible de l’activité choisie. À titre d’exemple, les métiers dans le bâtiment ou l’électricité demandent un certain niveau de qualification.

Cette déclaration doit ensuite être transmise par internet au Centre de Formalité des Entreprises compétent en fonction de l’activité.

–             La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) pour une activité commerciale

–             La Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) pour une activité artisanale ou commerciale et artisanale,

–             L’URSSAF pour une activité libérale

Ces déclarations doivent bien entendu être accompagnées de documents d’identité.

L’immatriculation obligatoire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) pour les autoentrepreneurs exerçant une activité commerciale, artisanale ou industrielle est devenue une démarche supplémentaire introduite en 2015. Elle permettra d’obtenir un KBIS auto-entrepreneur.

 

Auto entrepreneur chez AMEXPERT

Le groupe AMEXPERT délivre des formations à la fois théoriques et pratiques afin de former nos concessionnaires à une certification d’Expert en Constat d’Habitat.

Si vous avez un projet entrepreneurial ou de reconversion professionnelle, vous êtes au bon endroit. Nous sommes là pour vous assister et vous aider à vous lancer sur le marché des prestations de services en Constats d’Habitat en états des lieux locatifs..

En nous rejoignant vous êtes garanti d’obtenir de solides bases de développement pour réussir à pérenniser votre entreprise sur ce marché.

Si vous souhaitez nous contacter, candidater ou prendre rendez-vous avec nous pour un éventuel entretien n’hésitez pas à nous contacter en cliquant juste ici.

 

 

 

 

Documents à télécharger

  • AUTO-ENTREPRENEURS : Tout-savoir sur les dispositions 2016 vous concernant

    Nous avons recensé les principales informations concernées par les évolutions apportées par le gouvernement au statut d’Auto-entrepreneur.

A découvrir également